Inauguration de la centrale photovoltaïque de Paradise Park

Inauguration de la centrale photovoltaïque de Paradise Park

Mercredi 2 octobre, Monsieur l’Ambassadeur Denys Wibaux a assisté à l’inauguration de la centrale photovoltaïque de Paradise Park, près de Savanna-la-Mar, en présence de S.E. Monsieur le Premier Ministre Andrew Holness et de Madame Fayval Williams, Ministre des Sciences, de l’Énergie et de la Technologie.

Avec ses 156 000 panneaux installés sur une zone de 81 hectares, Paradise Park est le plus important projet solaire du pays et de la Caraïbe anglophone. La centrale dispose d’une capacité nominale de 51,5 MégaWatts crête, soit 6% des capacités productives de l’île, et permet d’assurer la consommation annuelle en énergie de 78 000 habitants.

Cette centrale est majoritairement détenue par l’entreprise française Neoen, aux côtés de MPC et Rekamniar. Spécialisée dans la construction et l’exploitation de centrales photovoltaïques et de parcs éoliens, Neoen finalise ici son premier investissement en Jamaïque et confirme la compétitivité à l’export du savoir-faire français en matière d’énergies renouvelables.

La construction de la centrale a mobilisé plus de 25 entreprises jamaïcaines et internationales, et permis la création de 300 emplois directs dans le bassin local. Paradise Park fournit en outre l’électricité la moins chère de l’histoire de la Jamaïque à la compagnie nationale d’électricité JPS dans le cadre d’un contrat conclu pour 20 ans.

Encore largement dépendante des énergies fossiles, la Jamaïque a engagé depuis plusieurs années une diversification de son bouquet énergétique afin de réduire ses émissions de CO2. Les énergies renouvelables - hydraulique compris – permettent aujourd’hui de produire 17% de l’électricité de l’île. Grâce à cette centrale à Savanna-la-Mar, la Jamaïque évitera la combustion de 107 000 barils de pétrole chaque année, soit l’équivalent de l’émission de 30 000 tonnes de CO2 en moins.

Avec la mise en service de la centrale de Paradise Park, la Jamaïque affirme son ambition écologique et devient un pays leader de la transition énergétique dans la zone Caraïbe. Ce projet renforce aussi les liens entre nos deux nations, et constitue « un modèle de partenariat économique que nous souhaitons voir se développer en Jamaïque » a souligné le Premier Ministre.

 ©Ambassade de France
 ©Ambassade de France
 ©Ambassade de France
 ©Ambassade de France
Dernière mise à jour le : 7 octobre 2019
Retour en haut